courtoi

 

BEUTOM Eric & THERY Paul

Le 7 Janvier 1915 parait cette affiche :

bild_768

                    Après la capture de Douai par les Allemands, ces soldats français, tous deux lieutenant, se réfugient à Hénin-Liétard, (maintenant Hénin-Beaumont) où ils tentent de se cacher, en se déguisant en femme, dans le but de regagner les lignes françaises. Arrêtés par une sentinelle ils sont condamnés à mort le 6/01/1915, les Allemands ayant beau jeu de les faire passer pour espions puisque soldats déguisés en civil. La sentence est mise à exécution le 7 janvier. Une famille d'Hénin, qui les avait aidés, les parents et deux enfants sont condamnés également, mais leur peine commuée en détention pour le père, la mère et la fille étant envoyées en Allemagne.

 

  • THERY Paul Henri Théodore est né le 16 septembre 1876 à Douai.  Matricule 690 au recrutement de Cambrai en 1896, il est dispensé article 23 comme docteur en droit. Il renonce pourtant à cette dispense, et est incorporé au 1er Régiment d'Infanterie le 12/08/1903 ; promu Lieutenant de réserve le 19/02/1908.
    En 1913 il est avocat à la cour d'appel de Douai et conseiller municipal.
          Rappelé à l'activité par la mobilisation générale au 5e Régiment d'infanterie territoriale (1er bataillon, 3e compagnie, qui, lorsque - sous la pluie-  le bataillon rejoint Calais avec l'état Major le 5 août, réside au palais de justice de paix, place Crévecoeur puis le 14 à la bibliothéque populaire Bd Lafayette).
        Il fait partie d'une section d'automitrailleuses constituée par l'E.R. de Calais le 15 décembre 1914, auquel vient se joindre le lieutnant BEUTOM

    JMO 5RIT 19140915a16
    Extrait du JMO du 5e RIT : septembre 1914


    automitrailleuse de calais 1914
    Automitrailleuse "improvisée" de Calais (Courtoisie Gal G.F.)



    Une partie de cette section a été capturée à Douai début octobre 1914 : "n'a plus rejoint le 5e RIT".

    JMO 5RIT19141002
    Extrait du JMO du 5eRIT : Octobre 1914



    JMO 5RIT 19150215
    Extrait du JMO du 5eRIT : Février 1915



    Son décès est fixé au 7 Janvier 1915 par jugement déclaratif rendu le 30/07/1920 du tribunal de Douai. Déclaré "Mort pour la France".

    MDH THERY

  • BEUTOM Erich/Erik/Erick est né à Vienne en Autriche le 3 mai 1876. Ingénieur (Polytechnique 1895) de formation, spécialisation électricité, résidant à Paris .

    Sa photo sur le site de l'école polytehnique.

    Affecté au 22e Régiment d’artillerie en garnison à Versailles en 1897 , promu au grade de lieutenant d’artillerie de réserve en 1906, affecté à Dunkerque au 1er Bataillon d’artillerie (Service photoélectrique).

         La mobilisation le trouve affecté depuis 1910 à Dunkerque comme lieutenant au 1er Régiment d'Artillerie à Pied, au service des projecteurs. Muté sur sa demande à une section d'automitralleuses nouvellement créée [15 décembre 1914, où il rencontre le lieutenant THERY, voir JMOs du 5eRIT ci-dessus], il se porte avec courage dans des missions de reconnaissance. Enfermé dans Douai, il cherche sous un déguisement à rejoindre les lignes françaises. Il est déclaré "Mort pour la France" le 7 Janvier 1915.

    MDH BEUTOM Erick

          Il a été décoré de la légion d'Honneur à titre posthume (mais ne figure pas dans la base Léonore) et de la Croix de Guerre avec palme (paru au Journal officiel du 13/12/1920. Il a été cité :

    BEUTOM Citation (TH Gallica)
    Tableau d'honneur de la Grande Guerre ( Gallica)

    BEUTOM JO 19201213
     JO  du 13/12/1920 (Gallica)



    Son nom est repris dans l'Univers israëlite du 21/05/1925 :

    L'Univers israélite 19250521