Les Allemands avaient célébré le Vendredi Saint 21 Avril 1916 en collant sur tous les murs de Bruxelles une grande affiche rouge annonçant les dernières condamnations pour "trahison en temps de guerre "

fac-simile d'après Belgium; a personal narrative

  • En voici le texte :

Avis

Ont été condamnés par jugement des 11 et 12 avril 1916 du tribunal de campagne:

(a) Pour trahison commise pendant l'état de guerre en pratiquant l'espionnage et en y prêtant aide, à la peine de mort:

    1. Oscar Hernalsteens, dessinateur a Bruxelles;
    2. François Van Aerde, dessinateur industriel, a Anvers;
    3. Jules Mohr, inspecteur d'assurances, a Valenciennes;
    4. Emile Gressier, inspecteur des ponts et chaussées à Saint-Amand.

(b) Pour avoir prêté aide à l'espionnage :

    5. Georges Hernalsteens, serrurier à Bruxelles-Boitsfort, aux travaux forcés a perpétuité;
    6. Gustave Desmul, ouvrier du chemin de fer à Gand, à 15 ans de travaux forcés ;
    7. Albert Liénard, entrepreneur a Valenciennes, à 10 ans de travaux forcés;
    8. Oscar Delnatte, directeur de cinématographe à Roubaix, à 15 ans de travaux forcés;
    9. Constant Pattyn, terrassier a Lille, à 12 ans de travaux forcés ;
  10. Jacques Drouillon, marchand de volaille à La Plaigne, à 10 ans de travaux forcés.
  11. Lucien Cabuy, peintre à Bruxelles, a 15 ans de travaux forcés ;
  12. Joseph Vermeulen, propriétaire de briqueterie a Meirelbeke, près de Gand, à 10 ans de travaux forcés ;
  13. Joseph Goosenaerts, professeur à Gand, à 10 ans de travaux forcés ;

  Alfred Gaudefroy, marchand de diamants à Bruxelles, a été acquitté.


"Les condamnés à mort avaient consenti, moyennant payement, à pratiquer I'espionnage pour compte du service d'information de I'ennemi. Longtemps, conformément aux instructions qui leur avaient été remises, ils ont observé nos troupes, mouvements de troupes, transports par chemin de fer, autos, etc., et transmis ou fait transmettre les renseignements ainsi obtenus au service d'information de l'ennemi.

Les autres condamnés ont pratique l'espionnage ou y ont prêté aide de la même manière, mais dans une moindre mesure.

Les condamnés à mort Hernalsteens, Mohr et Gressier ont été exécutés.

En vertu du droit de grâce, la peine du mort prononcée contre Van Aerde a été commuée en travaux forcés à perpétuité."

Bruxelles, le 19 avril, 1916.

Jporte l'avis précédent à l'attention de la population
de tout le territoire placé sous mon autorité.

Bruxelles, le 20 avril, 1916.
Le gouverneur général de Belgique,
Baron von Bissing,
General
oberst.