listicone

 

bandeau

       J'ai publié dans un autre sujet, après une présentation de la Gazette des Ardennes, les références des listes de prisonniers français en Allemagne et des camps cités, de même que les listes de blessés rapatriés via la Suisse.
Je commence ici par les victimes civiles, suivront :

  • Soldats français inhumés derrière la ligne de front,*
  • Ceux décédés en Allemagne, (dans les hôpitaux des camps) *
  • Personnes décédées en territoire occupé,
  • La transcription de "Nécrologies Françaises" (tirées de journaux parisiens),
  • Prisonniers Français faits par les Bulgares,*
  • Prisonniers en Turquie, *
  • Prisonniers en Autriche, *
  • Prisonniers ou morts en Macédoine, *
  • Infirmiers échangés par convois, *
  • Prisonniers transférés en Suisse, *
  • ou spéciales, comme celles donnant :
    • des nouvelles de PG Ardennais au camp de Friedrichsfeld,
    • la liste des victimes de la catastrophe des 18-Ponts à Lille le 11/01/1916,
    • les morts de Gallipoli,
    • les noms des évacués vers les Ardennes.

 * ci-dessous, en cours de vérification.

 

     Les numéros sont ceux des pages des albums numérisés par l'université d'Heidelberg (dont la recherche plein-texte s'arrête en 1916) auxquelles les liens renvoient, ceux en italique sont assortis d'une observation visible en immobilisant le curseur.

 


 

 "Victimes de leurs compatriotes"

     Le 2 septembre 1915, le n°79 de la Gazette des Ardennes publie pour la première fois, sous le titre "Victimes de leurs compatriotes" une liste de victimes civiles en territoires occupés.

ET592

     Il y aura en effet (sauf oubli de ma part) 370 listes publiées jusqu'au 6 novembre 1918, date de la dernière Gazette. Entre-temps l'en-tête aura été modifiée, et tiendra compte des nouveaux alliés :

ET602

     Comme toujours dans la Gazette, la qualité d'impression est insuffisante pour une reconnaissance de caractères des noms propres et je ne peux que lister ci-contre les apparitions de cette rubrique.

     A chaque fois que j'ai pu vérifier, les informations, publiées avec quelques retards, reflètent la réalité (voir dans ce même blog).

     Si grâce à ce travail vous retrouvez un civil, merci de me le signaler.

Mois de parution

Page du Volume 

 


 

Prisonniers Français décédés en hôpital Allemand

 

    Le 5 Novembre 1915 le n°102 de la Gazette des Ardennes publie une première liste - qui porte pourtant le n°2 - indiquant par hôpital les noms des prisonniers français y décédés.  La liste n° 22 qui parait dans le n°180 du 26 avril 1916 sera la dernière, et curieusement, tout au long des publications, les noms des villes seront -à quelques rares exceptions près- dans l'ordre alphabétique comme le montre la liste ci-dessous. Un millier de soldats décédés sont répertoriés.

ET724

     On ne peut pas plus que pour les autres listes espérer obtenir sans erreur les noms des soldats et de leur unité par reconnaissance de caractères ; le site d'Heidelberg ne propose d'ailleurs cette fonctionnalité que jusqu'en 1916

Je n'ai fait que deux vérifications :

  • Le premier cité RAYMOND Henri (fiche MDH) : décédé à l'Hopital de Bautzen le 29 septembre 1914 ; liste paraissant le 5 novembre 1915,
  • Le dernier cité PELTIER Adrien (fiche MDH) : décédé à l'hopital de Zwickau le 16 février 1915 (avant la parution de la première liste), cité le 26 avril 1916.

      C'est donc avec un retard de plus d'un an que les populations des territoires occupés apprennent ces décès des 6 premiers mois de guerre (la date du décès n'est pas indiquée). Les deux années suivantes de la Gazette ne sont pas documentées. Si grâce à ce travail vous retrouvez un soldat, merci de me le signaler.

 

 

 


 

Soldats français inhumés derrière les lignes allemandes

 

     C'est avec le n°196 du 24/05/1916 que la Gazette des Ardennes commence la liste des soldats inhumés derrière le front, qu'elle arrêtera le 20 avril 1916 avec la liste n°60. Comme pour les listes déjà signalées, c'est un motif de plus d'intéresser les populations des territoires occupés à la Gazette et aux messages de propagande qu'elle contient par ailleurs

ET280

     Je ne peux que recenser les lieux d'inhumation, et non les patronymes et régiments cités, que la typographie de la Gazette empêche de reconnaître informatiquement sans erreur. Il est difficile de dénombrer ces soldats, d'autant que la présentation varie d'une liste à l'autre suivant les renseignements (nom, matricule, régiment, ou rien) publiés : certainement plus de 10.000. Il y a malheureusement parfois des fosses communes sans nom ; ex : 22 soldats à Courson (Aisne).

     Les listes 15 à 27 (n° de page entouré de pointillé) dont la plupart apparaissent sur 2 pages dont elles occupent un bon tiers, sont destinées aux :

"Soldats français tombés à la bataille de Lorraine du 19 au 20 Août 1914"


La liste des lieux est en cours de réalisation.
Si grâce à ce travail vous retrouvez un soldat, merci de me le signaler.

  • Le premier cité en Mai 1916 est : MICAULT Emile Louis, décédé le 26 Août 1914 et inhumé à Avenelles (59)
  • Le dernier cité en Avril 1918 est :
    BIQUET Joseph qui pourrait correspondre à NIQUET Joseph du 13e RI, mais celui-ci est tué le 1er avril 1915 au Bois-le-Prêtre, et rien ne laisse supposer qu'il ait été inhumé à Montcornet (Aisne) à 200km de là !

  • Par contre l'avant-dernier est bien Jules Marie JOUAN, du 4eRI, décédé à Montcornet le 09/07/1917.

 


 

Infirmiers échangés par convois.

     Le 13 novembre 1917 le n°492 de la Gazette des Ardennes commence une série de noms ; les 3 premières listes sont intitulées "Infirmiers échangés par convois les 27 & 29/10/1917",  les deux suivantes et dernières en Juillet 1918 : "Infirmiers échangés par convois ces temps derniers".  Chacune contient environ 400 noms, avec, quand il est connu, le régiment, et parfois la mention : "prêtre".

November 1917  p.  666
    p.  672
    p.  678
Juli 1918  p.  417
    p.  425

 

 


 

Prisonniers Français faits par les Bulgares sur le front de Macédoine

     Bien que la première liste parue porte bien le numéro 1 et se termine par "à suivre", je n'enai trouvé qu'une seule d'environ 350 noms dans l'ordre alphabétique dans la Gazette n° 279 du 15/10/1916 : 13 officiers et deux adjudants-chefs suivis de sous-officiers et soldats de Abadie à Goueslain par ordre alphabétique.

Oktober 1916  p.  614

 
    L'un des officiers, le Capitaine BECQUE Louis, du 65e RI y est déclaré mort le 2/12/1915 à Dedeli (fiche MDH au nom de BÈQUE Louis Léon) ; son ESS le signale blessé et disparu le 12 décembre, décédé le 25 décembre 1915.

Sont également déclarés décédés :

  • COPIT Maurice, serg.-maj., 84e RI, mort à Stip le 6 décembre 1915, fiche MDH au nom de COPY Maurice Jules.
  • D'HALUIN Denis, 81e RI, mort le 29 mars 1916, fiche MDH au nom de DHALLUIN Denis.
  • DISSAUX Léon, 84e RI, mort le 20 janvier 1916, fiche MDH.
  • FOSTON Outré-Camille (sic), mort le 2 janvier 1616 : fiche MDH au nom de OUTREY Camille du 371e RI.

 


 

Français faits prisonniers en Turquie

   La Gazette des Ardennes publie dans son numéro 478 du 20/10/1917 la (seule et unique) liste concernant la Turquie. Y figurent environ 110 prisonniers des Turcs (et environ 250 prisonniers et 5 soldats morts en Macédoine, à ajouter aux listes de ce front).

On y trouve notamment des marins du croiseur Dupleix et des sous-marins Mariotte, Saphir et Turquoise.
Les camps sont ceux de :
Afion-Karahissar, Angora, Bilémédik, Bor, Césarée, Maltépé, Nigdé, Psamatia et Sivas.

Oktober 1917  p.  618

 


 

 

Soldats français faits prisonniers par les armées autrichiennes

   La Gazette des Ardennes publie dans son numéro 479 du 21/10/1917 la (seule et unique) liste concernant l'Autriche. Y figurent environ 110 prisonniers.

On y trouve essentiellement des hommes des sous-marins Monge, Curie, Fresnel et Foucault, du navire de guerre Berthilde et des navires marchands Languedoc et Mira.
Les camps sont ceux de : Deutsch-Gabel et Salzerbad.
 

Oktober 1917  p.  622

 


 

 

Soldats français faits prisonniers ou morts en Macédoine

   7 listes paraîtront dans la Gazette des Ardennes, les 3 dernières précisant "sur le front bulgare".
Il n'y a pas d'indication de camp pour les prisonniers. La première liste contient des "présumés morts " et des "douteux" ; pour certains, seuls les papiers avaient été retrouvés.

April 1917  p.  250
Mai 1917  p.  272
    p.  326
Oktober 1917  p.  618
    p.  626
    p.  630
    p.  634

 


 

Internés en Suisse

      Le 8 Février 1917 la Gazette publie une première liste de noms de prisonniers internés en Suisse (convoi du 29/12/1916), qu'elle "emprunte" au Journal des internés français. D'autres listes suivront, mais la première est la seule à faire figurer les camps de provenance.

 

Februar 1917  p.  83   Camp PG  Ingolstadt, Taubirshofsgeim, Guben, Würzburg, Heuberg, Soltau, Altengrabow, Burgsteinfurt, Brandenburg, Minden, Heidelberg, Hameln, Celle  Sch., Zwickau, Stendal, Quedlinburg, Munster
Oktober 1917  p.  640   Camp PG  -
Januar 1918  p.  14   Camp PG  -
    p.  22   Camp PG  -
    p.  28   Camp PG  -
    p.  38   Camp PG  -
    p.  46   Camp PG  -
    p.  56   Camp PG    ?  (Infirmiers)
Juni 1918  p.  400   Camp PG  -
Juli 1918  p.  433   Camp PG  -
    p.  449   Camp PG  -
    p.  473   Camp PG  -
August 1918  p.  540   Camp PG  Officiers  internés  dans  l'Oberland  Bernois
Oktober 1918  p.  630   Camp PG  -
    p.  642   Camp PG  -
    p.  650   Camp PG  -