Même si l'expression "du valenciennois" peut paraître réductrice, ils ont tous un lien avec notre ville : la plaque du monument aux morts de Valenciennes qui les recense ne cite que les noms, en voici les détails, avec  sous leur nom, un lien vers la page qui leur est consacrée.

 

 

 

 

DELBECQUE Augustin Curé de Maing (Nord).
 Né à Lillers (Pas-de-Calais) le 02/11/1868.
    Fusillé à Valenciennes au Faubourg de Paris le 17/09/1914 pour espionnage en revenant de Dunkerque

CAZER Hérasse
 Verrier à Aniche (Nord)
 Né à Aniche (Nord)  le 01/03/1855.
    Fusillé à Valenciennes près du cimetière St Jean le 25/09/1914 accusé d'avoir tiré sur des soldats allemands

LEGEL Léon
 "de Lourches"
      Fusillé à Valenciennes près du cimetière St Jean le 25/09/1914 accusé d'avoir tiré sur des soldats allemands

CANONNE Alfred
 Cultivateur, domicilié à Ors, rue de Landrecies (Nord).  Né à Honnechy (Nord) le 15/05/1856.      Fusillé à Valenciennes au Rôleur le 16/10/1917, pour avoir tenté de faire parvenir des nouvelles, par pigeon voyageur, aux troupes françaises.

COTTEAU Edmond  Menuisier à Ors (Nord).  Né à Honnechy (Nord) le 03/03/1884.     Fusillé à Valenciennes au Rôleur le 16/10/1917, pour avoir tenté de faire parvenir des nouvelles, par pigeon voyageur, aux troupes françaises.
 
HERBAUX Victor Meunier, domicilié à Valenciennes, faubourg de Paris, Chemin Latéral.  Né à Lille le 07/01/1882.      Fusillé au Rôleur à Valenciennes le 16/10/1917 pour avoir atterri par moyen d'un ballon libre derrière nos lignes, dans l'intention de faire de l'espionnage.

LEGRAND Henri
Instituteur, évacué ;
en exercice à l'Ecole primaire supérieure de Valenciennes.
 Né à Quesnoy-s-Deule (Nord) le 07/02/1885.
    Fusillé au Rôleur à Valenciennes le 23/02/1918 à 7 h 15 du matin, pour espionnage par pigeon voyageur.

BEAUVOIS Nicolas
Tisserand, demeurant à Rieux (Nord).
 Né à Rieux en Cambrésis (Nord) le 04/06/1854.     Fusillé au Rôleur à Valenciennes le 23/02/1918 à 7 h 15 du matin, pour espionnage par pigeon voyageur.

THUILLIEZ Pierre
Employé communal, demeurant à Rieux (Nord).
 Né à Carnières (Nord) le 01/11/1870.
    Fusillé au Rôleur à Valenciennes le 23/02/1918 à 7 h 15 du matin, pour espionnage par pigeon voyageur.

MOHR Jules
Inspecteur d'assurances à Valenciennes.
 Né à Ham (Somme) le 06/12/1858.

    Fusillé au "Tir National" à Bruxelles (B) le 19/04/1916 pour espionnage.

GRESSIER Emile
Cantonnier-chef à St-Amand-les-Eaux (Nord).
 Né à Sars-et-Rosières (Nord) le 13/07/1860.
    Fusillé au "Tir National" à Bruxelles (B) le 19/04/1916 pour espionnage.

PAGNIEN Alfred
Ingénieur, résidant à Valenciennes.
 Né à Valenciennes le 28/06/1878.     Fusillé à Gand (B) le 23/03/1918 pour espionnage.
       

 

     Comme on pourra le constater à la lecture de chacune des pages qui leur est consacrée, il n'ont pas été les seuls à être fusillés. Français, Belges ou Britanniques, certains avaient simplement "tenté" de servir leur pays, d'autres avaient mis au point de véritables réseaux d'espionnage, le plus souvent en liaison avec les services britanniques, ou des filières d'évasion vers les Pays-Bas.

        De nombreux noms dont j'ai traité le cas figurent aux monuments de Condé-sur-l'Escaut, Estreux ou St-Amand-les-Eaux par exemple : voir le sommaire.

 

      Les archives royales de Belgiques signalent avec les fusillés dont elles rappellent la liste deux civils qui ont été condamnées à de lourdes peines de prison pour espionnage ou aide au passage de la frontière :

condamnés

DREYFUS Léon et LIENARD Albert : 10 ans de travaux forcés.