A la fin de la guerre, il parut nécessaire de rendre hommage au courage des populations des régions envahies et occupées en les récompensant à l’aide de plusieurs médailles : la Médaille des Victimes de l’invasion, la Médaille de la Fidélité française et la Médaille des Prisonniers civils, Déportés et Otages de la grande guerre.


 Petite
     Cette dernière, instituée par la loi du 14 mars 1936, avait pour dessein de « commémorer le souvenir de leurs sacrifices et à honorer leurs actes de dévouement à la Patrie, en reconnaissance des épreuves qu’ils ont dû subir pour elle au cours de la guerre 1914-1918. » MPO

Elle fut attribuée aux habitants de toutes les régions envahies par l’ennemi, y compris les départements du Haut-Rhin, du Bas-Rhin et de la Moselle -à qui était plus particulièrement réservée la médaille de la Fidélité-, prisonniers civils, emmenés comme otages ou internés dans des camps de concentration. Elle pouvait être remise à titre posthume pour les prisonniers civils décédés des suites de blessures ou de privations supportées au cours de leur internement.

Plus de 10.400 médailles furent décernées, accompagnées d'un diplôme, jusqu'au 1er février 1958.
 
Ruban de largeur 32 mm, rouge avec au centre une raie verticale bleue de 5 mm entourée par deux bandes blanches de 2 mm et un liseré vert de 1 mm sur chaque bord.

Ronde en bronze, du module de 32 mm. Gravure de Maurice Delannoy.
Sur l’avers : une femme baissant la tête avec le poignet droit enchaîné et lâchant de la main gauche un flambeau symbolisant le foyer qu’elle doit abandonner.
Sur le revers : une chaîne entoure l’inscription "Prisonniers civils, Déportés et Otages de la grande guerre."

 Médaille


  Une première médaille des "Victimes de l'invasion" avait été créée en 1921.

Voir sur ce blog.


 

     Les listes paraissant au Journal Officiel permettent de retrouver les bénéficiaires, donc je ne cite ici au fur et à mesure de mes lectures du JO - comme à l'accoutumée- que ceux du valenciennois.

 

  •  JO du 10 juillet 1937
    • BARBIEUX (Usmar) à Marly-les-Valenciennes.
    • BOUTEFEU (Georges-Eugène) à Valenciennes.
    • DELAHAYE (René) à Crespin.
    • DORGET (georges-Jules) à Valenciennes.
    • LATURAZE (Léon) à Quiévrechain.
    • TAILLIEZ (Gaston-Georges) à Valenciennes.

 

 

 

 A suivre .....