Carrés militaires

 

Le cimetière St Roch contient de nombreuses tombes militaires répartis en 3 carrés :

  • Britannique, entretenu par le CWGC (882 identifiés).
  • Russe (Roumain Serbe et Hongrois) que je traite ICI  (212 tombes).  
  • Français (105 noms).

 

       On trouve dans le carré militaire Français des militaires décédés entre le 24 Août 1914, date à laquelle les Allemands sont entrés à Valenciennes, et le 2 Juillet 1919 ainsi que 3 civils et un militaire Belge, décédé le 18 Mai 1940

J'ai reporté exactement les mentions figurant sur leurs tombes, sans préjuger par exemple de la délivrance ou non de la mention Mort Pour La France, ou d'erreur sur le nom ou l'unité. (Cliquer sur le n° de la tombe pour accéder à la photo, propriété de l'auteur).

       La liste ci-dessous est classée par date de décès. Le régiment le plus souvent cité est le 26e Régiment d'Infanterie territorial (17 fois), présent en 1914, puis le 6e Régiments de Tirailleurs Algériens (9 décédés après l'armistice alors que le régiment assurait la garde sur la frontière), décès probablement imputables à la grippe "espagnole" comme pour 2 travailleurs Indochinois et un  travailleur colonial.

  • 11 tombes ont une date incertaine entre 1914 et 1919
      8 ne portent aucune date.
  • On trouve parmi eux :

    • HERBAUX Victor, qualifié de prisonnier civil, qui a en réalité été fusillé pour espionnage avec CANONNE et COTTEAU, et dont je traite les cas ICI
    • DORISON Marcel, du 27e RIT traité ICI . La date porté sur la plaque était initialement celle de sa blessure (27/08/1914). Il est décédé le 27 Avril 1915.

 

NOM Prénom Qualité Régiment Tombe Mention Date
ROSSET Jacques Soldat 15e R.I.T. 295 MPLF le 24-8-1914
CASTELAIN Paul Gendarme 1ère Légion de Gendarmerie 274 MPLF le 24-8-1914
ABRAHAM Adolphe Soldat 21e R.I.T. 304 MPLF le 24-8-1914
BAILLEUL Charles Soldat 21e R.I.T. 302 MPLF le 24-8-1914
CARPENTIER Alfred Soldat 21e R.I.T. 305 MPLF le 24-8-1914
GRENET Barthélemy Soldat 21e R.I.T. 301 MPLF le 24-8-1914
LELANDAIS Eugène Soldat 26e R.I. 270 MPLF le 24-8-1914
ADDE Louis Soldat 26e R.I.T. 268 MPLF le 24-8-1914
AURECHE Marius Soldat 26e R.I.T. 299 MPLF le 24-8-1914
BERSON Isidore Soldat 26e R.I.T. 218 MPLF le 24-8-1914
HUCHET François Soldat 26e R.I.T. 219 MPLF le 24-8-1914
MESLIN Constant Soldat 26e R.I.T. 223 MPLF le 24-8-1914
PREVERT Alfred Soldat 26e R.I.T. 220 MPLF le 24-8-1914
RENAULT Joseph Soldat 26e R.I.T. 227 MPLF le 24-8-1914
ROMME Jean-Marie Soldat 26e R.I.T. 221 MPLF le 24-8-1914
DELAUNAY Désiré Soldat 21e R.I.T. 303 MPLF le 25-8-1914
LEGER François Soldat 26e R.I.T. 222 MPLF le 25-8-1914
MOUTRON Ernest Soldat 26e R.I.T. 269 MPLF le 25-8-1914
LEGRAND Léon Soldat 21e R.I.T. 306 MPLF le 26-8-1914
FRANQUET Émile Sergent-Major 26e R.I.T. 217 MPLF le 26-8-1914
MARTIN Auguste Soldat 27e R.I.T. 267 MPLF le 28-8-1914
BOURGES Isaïe Soldat 26e R.I.T. 266 MPLF le 30-8-1914
PETIT Marcel Soldat 27e R.I.T. 265 MPLF le 1-9-1914
FAVERGEON Ernest Caporal Clairon 27e R.I.T. 281 MPLF le 4-9-1914
FERRAND Eugène Caporal 16e R.I.T. 264 MPLF le 7-9-1914
LECHANTRE Alfred Soldat 2e R.I.T. 280 MPLF le 1-10-1914
MORTUREUX François Sergent 21e R.I. 237 MPLF le 5-10-1914
HOCHU Louis Soldat 84e R.I. 232 MPLF le 5-10-1914
QUESNE Casimir Soldat 26e R.I.T. 231 MPLF le 15-10-1914
RECOURT Eugène Soldat 7e R.I.T. 233 MPLF le 25-10-1914
AUGE André Soldat 1er Rgt mixte Colonial  1ère Division Maroc 277 MPLF le 22-11-1914
RIVIERE Hippolyte Soldat 21e R.I. 298 MPLF le 20-1-1915
DORISON * Marcel Soldat 27e R.I.T. 246 MPLF le 27-5-1915
BLAISE Paul Soldat 26e R.I. 287 MPLF le 10-6-1915
ROYER Vital Soldat 26e R.I.T. 224 MPLF le 15-7-1915
GAUDRAN ou A.GUNDRAU   Sergent 61e R.I. 244 MPLF le 15-7-1915
MALHEOT Léonard Soldat 60e B.C.P. 236 MPLF le 28-7-1915
GOUHIER René Soldat 126e R.I. 278 MPLF le 1-10-1915
SAINT PAUL Georges Caporal 42e R.I.C 300 MPLF le 1-7-1916
TISON Gilbert Soldat 294e R.I. 297 MPLF le 23-3-1917
COLIN Germain Victime Civile   235 MPLF le 3-4-1917
PELISSIER Léon Soldat 24e R.I. 293 MPLF le 9-4-1917
DE VOGEL Alphonse Prisonnier Civil   283 MPLF le 9-4-1917
LEGUAY Charles Soldat 25e R.I. 240 MPLF le 18-7-1917
PERRET Claudius Soldat 159e R.I. 239 MPLF le 27-7-1917
LETISSIER Arsène Soldat 330e R.I. 285 MPLF le 12-8-1917
MANOT ou NANOT Léonard Soldat 327e R.I. 275 MPLF le 20-8-1917
LUNEL Auguste Soldat 27e R.I.T. 254 MPLF le 6-9-1917
HERBAUX *
Victor Prisonnier Civil   252 MPLF le 16-10-1917
BERNARD Gabriel Soldat 167e R.I. 247 MPLF le 18-10-1917
LEGRAND Eugène Soldat 26e R.I. 282 MPLF le 6-4-1918
GROFFOS Jules Soldat 102e B.C.P. 249 MPLF le 14-4-1918
PLANTIN Antoine Soldat 12e Chass à Cheval 248 MPLF le 21-4-1918
DEVEZE Séraphin Soldat 116e B.C.P. 250 MPLF le 24-4-1918
POURCELLE Paul   15e Sec. Inf.For. Sanitaire 284 MPLF le 26-4-1918
ESNAULT Louis Soldat 335e R.I. 251 MPLF le 29-4-1918
RIVIERE Charles Soldat 7e R.I.T. 228 MPLF le 9-5-1918
SALLES Élie Sergent 7e R.I. 290 MPLF le 29-5-1918
BARRE Pierre Soldat 7e R.I.T. 296 MPLF le 2-6-1918
RIBLIER * Alcide Soldat 233e R.I. 238 MPLF le 3-8-1918
SOHIER Victor Soldat 412e R.I. 230 MPLF le 21-8-1918
L'ALANDE Joseph Soldat 26e R.I.T. 225 MPLF le 24-8-1918
GRENON Fernand Soldat 3e Esc. Train 243 MPLF le 6-12-1918
MONTFORD Mathieu   402e ou 201e R.I. 279 MPLF le 15-12-1918
SAID BEN GUERBI   Soldat 6e Tir. 289 MPLF le 18-12-1918
BOLLE Richard Soldat 417e R.I. ou 13e R.I. 242 MPLF le 23-12-1918
CALATAYND Robert Sapeur-Mineur 2e Rgt de Génie 245 MPLF le 4-2-1919
SCHIBIAGNE Paul Brigadier 105e R.I  ou 2e Chass. D'Afr. 241 MPLF le 14-2-1919
RENAUD Joseph Soldat 6e Tir. 259 MPLF le 14-2-1919
BRANTHOME Georges Caporal 31e B.C.P. 258 MPLF le 16-2-1919
HAMIDI Mohamed Soldat 6e Tir. 216 MPLF le 21-2-1919
MOHAMED BEN MOHAMED   Soldat 6e Tir. Alg. 211 MPLF le 21-2-1919
ZENATI Mohamed Soldat 6e Tirailleurs 215 MPLF le 21-2-1919
ALI BEN EL AOUDA     6e Tir. 288 MPLF le 22-2-1919
BLED Mohamed Soldat 6e Tir. 213 MPLF le 28-2-1919
BENZERGUA OULD BOUCHENTOUF     6e Tir. Alg. 214 MPLF le 3-3-1919
ARQUEY Barthélemy Soldat 3e Esc du Train 292 MPLF le 8-3-1919
GRICH Addah Soldat 6e Tir. 212 MPLF le 9-3-1919
BOURDA Laurent Soldat 49e R.I. 254 MPLF le 16-3-1919
MURAT Armand Soldat 366 R.I. 294 MPLF le 24-3-1919
N'GUYEN VAN SUE   Travailleur  Indochinois   263 MPLF le 24-3-1919
LESOIN Gaston Soldat 401e R.I. 256 MPLF le 30-3-1919
CAO VAN XUAN     5e Rgt de Génie 257 MPLF le 12-4-1919
OZEAU Jean Soldat 127e R.I. 260 MPLF le 24-4-1919
VU-GIAN   Travailleur Colonial   262 MPLF le 2-7-1919
DUTERTRY Victor   26e R.I.T. 229 MPLF en 1914-1918
FOUQUET Florent   26e R.I.T. 226 MPLF en 1914-1918
GOUMENT Gaston Sapeur 5e Génie 291 MPLF en 1914-1918
CAUDOUIN A.     286 MPLF en 1914-1918
GERVOISE Élie     271 MPLF en 1914-1918
LABAYSSE I.     255 MPLF en 1914-1918
PIGUET L.     272 MPLF en 1914-1918
POIRRIER C.     276 MPLF en 1914-1918
TAILLAUD       253 MPLF en 1914-1918
KRUG Émile     273 MPLF en 1918
PHAM VAN HANG   Travailleur  Indochinois   261 MPLF en 1919
             
GHILLOU André   105e R.A.L. 270bis    
DELAHAYE R.   514e R.R. 270bis    
GAZEAUX Louis     270bis    
ROUSSEAU Pierre   65e R.A.T. 269bis    
COMTE J-Marie   11e R.Z. 269bis    
PRODON Max     269bis    
LE PALUD Joachim     307    
LOTTIER René     307    
             
HENDRYCKX F.J. Soldat Belge   307 Mort pour la Patrie le 18-5-1940

 

  •       On peut trouver un peu plus d'information sur presque tous en consultant le site "Sépultures de Guerre" du ministère de la défense en cherchant précisément comme site de sépulture dans les options complémentaires.

    Les tombes russes et françaises y sont cependant mélangées.

 

  •       Il est possible, en se référant à l'année de décès, de consulter l'acte de décès ou la transcription du jugement sur le site des Archives Départementales du Nord, dans les registres de Valenciennes. Les noms des civils et militaires trouvés à ce jour sont répertoriés ICI. Lorsqu'il a été possible d'effectuer des vérifications, j'y signale les corrections à apporter, au nom notamment.


  • Concernant les 8 derniers noms, il est probable qu'il s'agisse de soldats Français décédés en 1940 comme le soldat Belge.
    • GHILLOU André du 105° R.A.L.  : il s'agit d'un régiment d'artillerie lourde hippomobile qui a combattu du 10 mai au 4 juin 1940 au 4e Corps d'armée, une partie des batteries s'échapperont par Dunkerque , il avait été envoyé dans le Nord pour épauler la 2e Division d'infanterie Nord Africaine qui était encerclée dans le siège de Lille (combats du 25 au 31/05/1940). (merci à P. Frilley)

 

 

PICT8279

 

 On pourra lire sur ce même blog le sujet sur le cimetière militaire lors de l'occupation

 


 

 

   3 soldats figurent dans les registres de décès du CICR avec en commun d'être décédés au Kriegslazarett (Hôpital Militaire) de Valenciennes et inhumés au cimetière d'honneur (Ehrenfriedhof) fin juillet-début août 1918.

3noms

Liste établie le 3 janvier 1919 par le Zentral-Nachweise-Büro (Bureau central de vérification) ; on imagine l'attente des familles, d'autant que les résultats demandent à être précisés : je les traduis dans un premier temps tels qu'ils sont rédigés.

Il s'agit de

  • GOND(O/A)NIN ? Abel, soldat au 7e RI, 6e Compagnie, 131e Division d'infanterie. Né le 20/06/1898 à Susloih. Fermier. Décédé le 26/07/1918 à l'hopital militaire de Valenciennes, des suites d'une balle dans la poitrine, enterré au cimetière d'honneur de Valenciennes, tombe 1592.  No de dossier 29365/W.
  • LARCHER Jean, soldat, K.A.B. (signification inconnue ?) 148, 3e Compagnie. Né le 13/04/1897 à Kenley Draché, Indre et Loire. Agriculteur. Décédé le 02/08/1918 à l'hopital militaire de Valenciennes, suite à un catarrhe intestinal, enterré au cimetière d'honneur de Valenciennes, tombe 1602.  No de dossier 29365/W.
  • RIBLIER Alcide, soldat au 233e RI, 2e Compagnie, né le 21/08/1897 au Chedenedouit, Orne. Agriculteur. Décédé le 03/08/1918 à l'hopital militaire de Valenciennes, suite à une blessure au poumon, enterré au cimetière d'honneur de Valenciennes, tombe 1597.  No de dossier 29365/W.

 

Je commence par le seul qui soit avec certitude encore inhumé à Valenciennes :

  • RIBLIER Alcide Octave André, né le 21 août 1897 au Chènedouit, canton de Putanges, arrondissement d'Argentan département de l'Orne, de Louis Auguste Isidore et DUFAY Maria Zoé. De la classe 1917, matricule 455 au recrutement d'Argentan, il est incorporé le 7 janvier 1916 au 5e RI, passe au 36e RI le 11 novembre 1916, puis au 233e RI, 23e Cie le 17 août 1917.

    Il est tout d'abord porté disparu au combat de Corgy le 12 juin 1918, puis déclaré prisonnier (depuis le 8 juin) en Allemagne sur les informations reçues de la mairie de Chènedouit qui avait entamé des recherches auprès du CICR. Après avoir mentionné qu'il a écrit "par"  Limbourg qu'il était malade le 17 juin, la croix-rouge reçoit une nouvelle demande d'information de M. Pierre Riblier à Paris le 7/10/1918, pour apprendre ensuite qu'il est décédé le 3 août 1918 à Valenciennes.
    A-t-il réellement été prisonnier au camp de Limburg, qui l'aurait renvoyé au Lazarett de Valenciennes ?? Son état signalétique et des Services indique qu'il est décédé dans ce camp .....
    Son nom figure bien sur les listes de décès de Limburg du 10 octobre, avec toutefois quelques inconnues, comme son lieu de capture :

    Riblier Limburg
    Inhumé au cimetière St Roch, il repose dans l'actuel carré militaire français, tombe 238 :

    Tombe


    Son nom figure sur le monument aux morts de Chenedouit :

    MaMChenedouit

  • LARCHER Jean Baptiste Louis né le 13 avril 1897 à Draché, canton de La Haye, (Indre et Loire) de Jean Baptiste et JERSON Joséphine. Matricule 102 Classe 1917 au recrutement de Le Blanc, il est incorporé le 6 septembre 1916 ; soldat au 141e RI, il est porté disparu le 5 avril 1918 ; en réalité fait prisonnier à Hangard-en-Santerre (Somme) le 5 avril 1918, il est interné au camp de Gustrow où il apparait sur les registres de la Croix-rouge en date du 20/09/1918 bien qu'il soit porté décédé le 2 août 1918 au Kriegslazarett de Valenciennes (symptome de la grippe dite espagnole). Là encore, a-t-il réellement été prisonnier au camp de Gustrow, qui l'aurait renvoyé au Lazarett de Valenciennes ??

    Larcher Gustrow

    Il était inhumé tombe 1602 dans le carré militaire "d'honneur" qu'avait dessiné l'occupant. Il est probable que la famille a réclamé le corps après la guerre. Son nom figure sur le monument aux morts de Draché

    MaM Draché
    Contribution photo: Daniel FOUQUEREL 02/01/2006
    Cette photographie est sous licence d'usage



  •  GONDOUIN Abel Bernard Félicien Emile né le 20 juin 1898 à Busloup, canton de Morée, Loir-et-Cher, de Théophile et ARMORISON Marie. Matricule 1033 au recrutement de Blois, de la classe 1918, il est incoporé le 3 mai 1917 et passe au 7e régiment d'infanterie, 6e compagnie le 25 février 1918. Il est porté disparu le 24 avril 1918 à Hangard-en-Santerre (Somme); officieusement prisonnier en Allemagne le 1er mai 1918, son nom figure par deux fois dans les registres de décès du camp de Limburg :

    Gondouin dc Limburg a

    Gondouin dc Limburg b


         Il décède le 26 juillet 1918 au Kriegslazarett de Valenciennes des suites d'une blessure par balle à la poitrine, il est inhumé au cimetière d'honneur tombe 1592.
    Mais, il y a dans l'actuel carré militaire une tombe n° 286 au nom de CAUDOUIN A. Au vu des approximations commises par les allemands dans l'écriture de son nom, on pourrait penser qu'il s'agit de la sienne, cependant, faute de date sur celle-ci (alors que les registres du CICR la précisent à chaque fois), rien ne permet d'affirmer qu'il y est enterré.

    Son nom figure au monument aux morts de Busloup

 

Tous les 3 ont été déclarés "Morts pour la France" et ont une fiche sur le site Mémoire des Hommes :

MDH Gondouin   MDH Larcher   MDH Riblier